Musée Taurin

Le Musée Taurin de Madrid est situé dans la section du Patio de Caballos dans un bâtiment historique et offre une collection qui transmet une vision claire et harmonieuse de l’histoire de la tauromachie en Espagne. Parmi ses œuvres se trouve une tauromachie de Goya, des costumes de toreros  du XXe siècle, une section exclusivement consacrée à Manolete ainsi que de nombreux témoignages et échantillons de l’histoire de Las Ventas.
  • Les costumes de lumière
Dans votre chemin au travers du musée, vous pourrez découvrir de véritables merveilles des meilleurs tailleurs taurins: des costumes ayant appartenu à Marcial Lalande, Joselito, Belmonte, Bienvenida, et beaucoup plus de figures … des histoires, des légendes et les aspects les plus inconnus de l’essence du costume de lumières.
  • Capotés et autres objets légendaires
Lors de notre visite, nous aurons l’occasion de voir des capes et autres bijoux du musée: qui appartenaient à Bombita, Luis Manzzaniti, que portait Belmonte ou même une cape de Domingo Ortega brodée de fleurs pourpres et or avec la figure du Nazaréen.
  • Affiches taurines
Lors de notre visite, nous pourrons admirer une importante collection d’affiches de tauromachie, notamment celle de la corrida inaugurale de l’arène de Las Ventas, le 17 Juin 1931, ou les affiches illustrant les différentes Corridas extraordinaires de Bienfaisance.
  • Têtes de taureaux
Le musée a aussi quelques-unes des têtes de taureaux les plus importants dans l’histoire de la tauromachie, en particulier celle du taureau « Perdigón,  de Don Antonio Miura, qui a blessé mortellement Manuel Garcia » Espartero  le 27 mai 1894 dans les arènes de Madrid, ou celle du taureau “Burlero” qui a mortellement blessé le matador José Cubero “Yiyo”.